Joëlle Sylvestre, membre du comité d’organisation du Fara

« Le marché de l’art contemporain de la Côte d’Ivoire est un petit cercle fermé »

Française et Suisse, Joëlle Sylvestre s’évertue depuis plusieurs années à encourager d’une part les jeunes créateurs d’art contemporain de la Côte d’Ivoire, et d’autre part, à promouvoir  leurs diverses créations artistiques de ce pays. Un véritable engagement ayant germé avec l’initiative qui donne vie au Festival des arts de la rue d’Assouindé (Fara), dont les premières activités ont débuté ce vendredi 12 Octobre 2018. Cette une activité qu’elle mène entourée de son équipe constituée de personnes dynamiques dont Issa Koné. A travers cet entretien, elle fait le tour d’horizon des réelles ambitions de ce projet.

Côte-d'Ivoire : Festival des arts de la rue d’Assouindé (Fara)

Des artistes contemporains métamorphosent la ville d’Assouindé

Les artistes contemporains  en résidence de création, en marge des activités liées au Festival des arts de la rue d’Assouindé (Fara), ont  investi les différents murs et espaces du périmètre de la fondation ‘’Maison de l’artiste’’ pour s’exprimer à travers ces diverses créations. Plusieurs habitants et visiteurs du village d’Assouindé savourent le travail de ces créateurs.

Sur facebook

Sur Twitter